Contrat AESH : obligations de l’employeur pour les élèves en situation de handicap avec troubles de la mémoire

Face à la diversité des besoins des élèves en situation de handicap, le recours aux Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap (AESH) s’avère indispensable. Leurs missions sont multiples et adaptées aux besoins spécifiques de chaque élève. Ainsi, pour les élèves présentant des troubles de la mémoire, quelles sont les obligations de l’employeur en termes d’accompagnement et d’aménagements ? Cet article vous apporte un éclairage sur ce sujet.

Le rôle des AESH dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap

L’AESH est un professionnel chargé d’accompagner les élèves en situation de handicap dans leur parcours scolaire. Ce contrat a été créé pour répondre aux besoins spécifiques des élèves présentant différents types de handicaps, y compris les troubles cognitifs tels que les troubles de la mémoire.

L’AESH intervient pour faciliter l’accès à l’éducation et garantir le maintien dans un cadre scolaire ordinaire pour ces élèves. Il contribue ainsi à leur autonomie, leur socialisation et leur réussite scolaire.

Parmi ses missions, on peut citer :

  • L’aide à la compréhension et à la réalisation des consignes données par l’enseignant
  • La participation à la mise en place des aménagements pédagogiques adaptés
  • Le soutien à la prise de notes et à l’organisation des documents scolaires
  • L’accompagnement dans les activités périscolaires et les sorties éducatives
A lire également  L'Annonce Légale : Un Passage Obligatoire pour les Entreprises

Les obligations de l’employeur pour les élèves présentant des troubles de la mémoire

Pour les élèves en situation de handicap avec troubles de la mémoire, l’employeur doit veiller à mettre en place des dispositifs adaptés et à respecter certaines obligations.

Mise en place d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS)

Pour chaque élève en situation de handicap, un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) doit être élaboré. Il s’agit d’un document qui définit les modalités de scolarisation et les aménagements nécessaires pour garantir le parcours scolaire adapté aux besoins spécifiques de l’élève. Ce projet est établi par une équipe pluridisciplinaire, composée notamment des parents, des enseignants et du médecin scolaire.

Affectation d’un AESH formé aux troubles de la mémoire

L’employeur doit s’assurer que l’AESH affecté à l’élève concerné dispose d’une formation spécifique aux troubles de la mémoire. Cette formation permet au professionnel d’adapter son accompagnement aux besoins spécifiques de l’élève et de mieux comprendre les enjeux liés à ces troubles.

Mise en place d’aménagements pédagogiques adaptés

Les aménagements pédagogiques sont essentiels pour faciliter l’apprentissage des élèves présentant des troubles de la mémoire. Parmi les dispositifs pouvant être mis en place, on peut citer :

  • Des supports visuels pour faciliter la mémorisation (schémas, tableaux, cartes mentales, etc.)
  • Des outils numériques pour compenser les difficultés de prise de notes (ordinateur, tablette)
  • L’utilisation de méthodes pédagogiques favorisant la répétition et l’ancrage mémoriel
  • La possibilité de passer des évaluations adaptées (temps majoré, épreuves différenciées)

Garantir un suivi régulier et un ajustement des mesures d’accompagnement

Enfin, l’employeur doit veiller à ce que le suivi de l’élève soit régulier et que les mesures d’accompagnement soient ajustées en fonction des évolutions observées. Cela passe notamment par une communication étroite entre les différents acteurs impliqués (enseignants, AESH, parents) et une évaluation régulière du PPS.

A lire également  Diffamation : Comprendre et agir face à cette atteinte à la réputation

En résumé, le contrat AESH implique pour l’employeur de nombreuses obligations afin d’assurer un accompagnement optimal des élèves en situation de handicap avec troubles de la mémoire. La mise en place d’un PPS, l’affectation d’un AESH formé aux troubles de la mémoire, l’élaboration d’aménagements pédagogiques adaptés et le suivi régulier sont autant de mesures indispensables pour garantir la réussite scolaire de ces élèves.